Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jacques Chessex

Le repas - Poéme


Poéme / Poémes d'Jacques Chessex





Veines de la pierre et du bras
Saignée, clairière de la rencontre
Aisselle à l'orée de la chambre des pins
Quand au cœur sourd répond le souffle
Du bois qui dort sous la voûte



Le promenoir des béatitudes
Abandonne ses pèlerins
Dégarnis de leur poussière digne
Ils ont secoué leurs sandales à l'entrée
Ils ont été admis et ils sont morts
C'est dans les mœurs de ce temple
Dispos au sacrifice de ses hôtes



Ne pleurez pas, amis du dieu!

Ses habitudes ne changeront pas pour vos larmes

Il vous souhaite nombreux à ses audiences

Et votre pas au déambulatoire des purs

Le ravit de ses échos multipliés



Veines de pierre rouge du bras que l'on brûle

après la marche
Entre les colonnes et la lumière apaisée des prières

sommeil des ombres
Couchées comme le bétail de l'intendant à la porte

du monastère



Et quand le soleil se lève sur cette gloire
La fanfare des morts sonne et tonne

invitant le vautour
Au repas de ma piété et de ma mémoire











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jacques Chessex
(1934 - 2009)
 
  Jacques Chessex - Portrait  
 
Portrait de Jacques Chessex


Biographie

Jacques Chessex fait ses études à Fribourg, puis à Lausanne où il entreprend des études de lettres et rédige un mémoire sur Francis Ponge. Il s'oriente ensuite vers l'enseignement du français, mais écrit dès son plus jeune âge de la poésie. Il publie en 1954 un premier recueil Le jour proche, bientôt suivi de trois autres volumes Chant de printemps, Une Voix dans la nuit, Batailles dans l'air.