Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jacques Chessex

élégie de la forêt de ropraz - Élégie


Élégie / Poémes d'Jacques Chessex





Ecoule, bûcheron, arrête un peu le bras

Tu tues ma mémoire avec ces arbres

J'ai songé dans le bocage que tu abats

J'ai suivi mainte muse sous cet ombrage

Ta hache fait couler la résine crois-tu

Mais c'est mon souvenir que tu tues

L'odeur des corps les seins la douce aisselle

Toute la mémoire bocagère tombe sous tes armes

N'entends-tu les oiseaux crier l'alarme

Ou sous l'écorce un chœur effrayé qui t'appelle

Ne vois-tu le lait dans le bois que tu entailles

O ces figures en larmes dans la faille



Ecoute, bûcheron, suspends un tel dégât
C'est plus qu'une forêt que tu jettes à bas
Tu ne connais même pas qui tu assassines
Arrête un peu ton bras, t'avertissait
Ronsard
Lorsque tu détruisais la forêt de
Gastine
Songe à ce bois tout en cendre plus tard
Au désert de
Ropraz attristé de troncs morts
L'oiseau ne trouvant plus l'accueil de nulle branche
Bientôt le vide à cette place ô boue blanche
Au lieu de la verte frondaison, par ton tort



Arrête, bûcheron, laisse un méchant travail
N'entends-tu ces appels sous le concert des haches?



Mais tu n'écoutes rien et c'est ce qui me fâche

Des respirations enfouies dans l'émail

Ou la moire soyeuse des mousses et des tiges

Moi je retrouve mes traces jusqu'au vertige

À chaque pas plus avant dans ce bois

Chaque trait de la muse au corps adroit

I.es mots qu'elle avait pour le sommeil et pour le

songe
Ainsi l'arbre dont le destin me ronge
Si tu l'abats tu me défais de ma vraie voix
Me laissant seul, sans troupe, bel arroi











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jacques Chessex
(1934 - 2009)
 
  Jacques Chessex - Portrait  
 
Portrait de Jacques Chessex


Biographie

Jacques Chessex fait ses études à Fribourg, puis à Lausanne où il entreprend des études de lettres et rédige un mémoire sur Francis Ponge. Il s'oriente ensuite vers l'enseignement du français, mais écrit dès son plus jeune âge de la poésie. Il publie en 1954 un premier recueil Le jour proche, bientôt suivi de trois autres volumes Chant de printemps, Une Voix dans la nuit, Batailles dans l'air.