Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Isaac Habert

Sonnet xxxv - Sonnet


Sonnet / Poémes d'Isaac Habert





L'espérance, la peur, et la flamme et la glace,
Les liens, les prisons, les gesnes, les rigueurs,
Les travaux, les ennuis, les soucis, les langueurs,
L'envie, les soupçons, le desespoir, l'audace,



La discorde, l'erreur, la haine, la disgrâce,
La tristesse, les cris, la rage, les douleurs,
Les passions, les fers, les doutes, les malheurs,
Les lieux, les accidens, le temps qui tout menace.



Les plaintes, les regrets, les larmes, les souspirs,
Les sanglots, les pensers, la crainte, les désirs,
Les injures d'Amour, son arc, sa chaude flamme.



Ses poisons, ses assaults, ses aspres cruautez,
Ce sont de fiers
Tirans qui martirent mon ame
Mes sens, et ma raison pour aimer tes beautez.










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Isaac Habert
(1560 - 1625)
Portrait de Isaac Habert