Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Henri Michaux

La lettre - Poéme


Poéme / Poémes d'Henri Michaux





Je vous écris d'un pays autrefois clair.
Je vous écris du pays du manteau et de l'ombre.
Nous vivons depuis des années, nous vivons sur la
Tour du pavillon en berne.
Oh! Été! Été empoisonné!
Et depuis c'est toujours le même jour, le jour au souvenir incrusté...

Le poisson péché pense à l'eau tant qu'il le peut.
Tant qu'il le peut, n'est-ce pas naturel?
Au sommet d'une pente de montagne, on reçoit un coup de pique.
C'est ensuite toute une vie qui change.
Un instant enfonce la porte du
Temple.

Nous nous consultons.
Nous ne savons plus.
Nous n'en savons pas plus l'un que l'autre.
Celui-ci est affolé.
Celui-là confondu.
Tous sont désemparés.
Le calme n'est plus.
La sagesse ne dure pas le temps d'une inspiration.
Dites-moi.
Qui ayant reçu trois flèches dans la joue se présentera d'un air dégagé?

La mort prit les uns.
La prison, l'exil, la faim, la misère prirent les autres.
De grands sabres de frisson nous ont traversés, l'abject et le sournois ensuite nous ont traversés.

Qui sur notre sol reçoit encore le baiser de la joie jusqu'au fond du cœur?

L'union du moi et du vin est un poème.
L'union du moi et de la femme est un poème.
L'union du ciel et de la terre est un poème.
Mais le poème que nous avons entendu a paralysé notre entendement.

Notre chant dans la peine trop grande n'a pu être proféré.
L'art à la trace de jade s'arrête.
Les nuages passent, les nuages aux contours de roches, les nuages aux contours des pêches, et nous, pareils à des nuages nous passons, bourrés des vaines puissances de la douleur.

On n'aime plus le jour.
Il hurle.
On n'aime plus la nuit, hantée de soucis.
Mille voix pour s'enfoncer.
Nulle voix pour s'appuyer.
Notre peau se fatigue de notre pâle visage.

L'événement est grand.
La nuit aussi est grande, mais que peut-elle?
Mille astres de la nuit n'éclairent pas un seul lit.
Ceux qui savaient ne savent plus.
Ils sautent avec le train, ils roulent avec la roue.

«
Se garder soi dans le sien? »
Vous n'y songez pas!
La maison solitaire n'existe pas dans l'île aux perroquets.
Dans la chute s'est montrée la scélératesse.
Le pur n'est pas pur.
Il montre son obstiné, son rancunier.
Certains se manifestent dans les glapissements.
D'autres se manifestent dans l'esquive.
Mais la grandeur ne se manifeste pas.

L'ardeur en secret, l'adieu à la vérité, le silence de la dalle, le cri du poignardé, l'ensemble du repos glacé et des sentiments qui brûlent a été notre ensemble, et la route du chien perplexe notre route.

Nous ne nous sommes pas reconnus dans le silence, nous ne nous sommes pas reconnus dans les hurlements, ni dans nos grottes, ni dans les gestes des étrangers.
Autour de nous la campagne est indifférente et le ciel sans intentions.

Nous nous sommes regardés dans le miroir de la mort.
Nous nous sommes regardés dans le miroir du sceau insulté, du sang qui coule, de l'élan décapité, dans le miroir charbonneux des avanies.

Nous sommes retournés aux sources glauques.












Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Henri Michaux
(1899 - 1984)
 
  Henri Michaux - Portrait  
 
Portrait de Henri Michaux


Bibliographie

En 1922, lors de son séjour à l'hôpital consécutif à ces problèmes cardiaques, il découvre Lautréamont, dont l'oeuvre lui donne la liberté et l'étincelle créative pour écrire ses propres poèmes. « Cas de folie circulaire », fut son premier poème publié en 1922 dans la revue littéraire Le Disque Vert, dirigée par Franz Hellens. Celui-ci, fervent amateur de Michaux, ira jusqu'à le nommer co-directeu

Œuvres d'henri michaux

Henri Michaux (Namur, 24 mai 1899 - Paris, 19 octobre 1984) est un écrivain, poète et peintre d'origine belge d'expression française naturalisé français en 1955. Son œuvre est souvent rattachée au courant surréaliste, même s'il n'a pas fait partie du mouvement.

Biographie

Né le 24 mai 1899 à Namur, Henri Michaux arrive en 1924 à Paris où il côtoie les peintres surréalistes et se lie d'amitié avec Jules Supervielle et le peintre Zao Wou KI. Après avoir longuement voyagé de 1927 à 1937 en Asie et en Amérique du Sud, il se retire dans le Midi durant la guerre. Il est mort à Paris le 19 octobre 1984. Si la mescaline est en grande partie à l'origine de son œuvre pictura