Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Gérard de Nerval

La tête armée - Poéme


Poéme / Poémes d'Gérard de Nerval





Napoléon mourant vit une
Tête armée...
Il pensait à son fils déjà faible et souffrant :
La
Tête, c'était donc sa
France bien-aimée,
Décapitée aux pieds du
César expirant.



Dieu, qui jugeait cet homme et cette renommée,
Appela
Jésus-Christ ; mais l'abyme, s'ouvrant,
Ne rendit qu'un vain souffle, un spectre de fumée :
Le
Demi-Dieu vaincu se releva plus grand.



Alors on vit sortir du fond du purgatoire

Un jeune homme inondé des pleurs de la
Victoire,

Qui tendit sa main pure au monarque des cieux;



Frappés au flanc tous deux par un double mystère,
L'un répandait son sang pour féconder la
Terre,
L'autre versait au
Ciel la semence des
Dieux !










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Gérard de Nerval
(1808 - 1855)
 
  Gérard de Nerval - Portrait  
 
Portrait de Gérard de Nerval


Biographie / chronologie

1808.

Œuvre

Si l'on excepte divers ouvrages dramaturgiques (Lara, 1833!; Léo Burckhart, 1839), l'œuvre de Nerval est essentiellement romanesque et poétique.