Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Gérard de Nerval

Gaieté - Poéme


Poéme / Poémes d'Gérard de Nerval





Petit piquelon de
Mareuil,
Plus clairet qu'un vin d'Argenteuil,
Que ta saveur est souveraine !
Les
Romains ne t'ont pas compris
Lorsqu'habitant l'ancien
Paris
Ils te préféraient le
Surène.



Ta liqueur rose, ô joli vin!
Semble faite du sang divin
De quelque nymphe bocagère;
Tu perles au bord désiré
D'un verre à côtes, coloré
Par les teintes de la fougère.



Tu me guéris pendant l'été
De la soif qu'un vin plus vanté
M'avait laissé depuis la veille *;
Ton goût suret, mais doux aussi,
Happant mon palais épaissi,
Me rafraîchit quand je

m'éveille.



Eh quoi ! si gai dès le matin,

Je foule d'un pied incertain

Le sentier où verdit ton pampre!...


Et je n'ai pas de
Richelet

Pour finir ce docte couplet...

Et trouver une rime en ampre










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Gérard de Nerval
(1808 - 1855)
 
  Gérard de Nerval - Portrait  
 
Portrait de Gérard de Nerval


Biographie / chronologie

1808.

Œuvre

Si l'on excepte divers ouvrages dramaturgiques (Lara, 1833!; Léo Burckhart, 1839), l'œuvre de Nerval est essentiellement romanesque et poétique.