Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Georges Haldas

Vieillesse - Poéme


Poéme / Poémes d'Georges Haldas





Rien ne nous reste ici que ce feu toujours triste et ces jours ravagés
Que des maisons mouillées et des étoiles mortes
Disloquée la campagne
Je suis loin
Je prépare un hiver sans douceur
Une vitre où la mort s'installe à pas de loup
Et les mots qui montaient comme des balles noires jadis dans notre chambre auront franchi le port
Très loin de tout je veille comme un navire à l'ancre
Une île solitaire que le vide a bénie











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Georges Haldas
(1917 - 2010)
 
  Georges Haldas - Portrait  
 
Portrait de Georges Haldas


Œuvres

La poésie est la première parole. Mythes, épopées, oracles, voix des mystères et des mystiques, puis de l'amour, de l'indignation, de la révolte, de l'espoir ou de l'humour, de la vie quotidienne et de la solitude. Introuvables ou retraduites, classiques ou contemporaines, familières ou méconnues, ce sont ces voix innombrables que la collection Orphée souhaite faire entendre parce que plus que jam

Biographie

Georges Haldas né le 14 août 1917 à Genève (de père grec et de mère suisse) est un écrivain, poète et traducteur suisse francophone.