Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Georges Emmanuel Clancier

Halte - Poéme


Poéme / Poémes d'Georges Emmanuel Clancier





pour
Jean
Blanzat



Devant la nuit, devant sa voix de vaine absence,

Défié par les hordes perdues de l'enfance.

Las, mon frère s'est arrêté, haussant le front

Contre les landes amoncelées de la mort.

Il porte, grave, la croix que font ses villages

Et leurs forêts où va le peuple éteint des corps,

Il presse la houle poignante des images

Et la croisade paysanne de sa vie.

Devant la nuit, ouvrant les branches de ses mains,

Lisse, tel le premier jet vif d'un châtaignier.

Il porte nos regards, et berce vers le vent

Tout l'humain de son nom, de l'enfer, et des dieux.










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Georges Emmanuel Clancier
(1914 - ?)
 
  Georges Emmanuel Clancier - Portrait  
 
Portrait de Georges Emmanuel Clancier


La vie et l'Œuvre de georges-emmanuel clancier

1914
Naissance à Limoges le 3 mai. Famille limousine de paysans, d'artisans et d'ouvriers porcelainiers. Le père, officier d'infanterie pendant la guerre, devient, la paix revenue, agent commercial.