Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Georges Emmanuel Clancier

Eve de la nuit - Poéme


Poéme / Poémes d'Georges Emmanuel Clancier





De sa noire présence ont jailli des fleurs
Qui se pressaient et se tordaient le soir
Pour faire crouler sur les foules du cœur
Le dernier temple aimé de la nuit douce.

Ses mains ont dessiné des révoltes ailées.
Des mondes chauds parmi les terres écartelées,
Un être où les étoiles éclataient, montaient,
Naissances des profondeurs perdues.

Les noms rêvaient, les noms pleuraient au-dessus de ses

lèvres
Comme autant de sources magiciennes d'un dieu.
Une vraie larme, une larme d'enfant, une prière
Attendait le miracle des épaves de
Dieu.

Elle était balancée, à peine, avec une ombre et une

plainte.
Du temps à la promesse étonnée de la mort.
Elle allait de sa buée à sa présence à l'avenir
Des plantes éteintes folles qui tournaient.



Quelle ville où se plaignent les vents
Me supplie et se balance étrange ?
Vaste désert accordé au cri...
Et de silence pourtant y luit
Cette pierre qui s'ouvrait aux anges.

Des colonnes y glissent, au sillage de menace.
Et des êtres qui guettent cachés de mains fragiles
Tournent par troupeaux le soir au-dessus de la ville.

Les colonnes sont vides.
On voit battre leur trace.

On voit trembler le cœur des foules amoureuses
En la cité de transparence, en cette source.

Et se relève, feuillage délivré,

Le cortège charnel et blond des amazones.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Georges Emmanuel Clancier
(1914 - ?)
 
  Georges Emmanuel Clancier - Portrait  
 
Portrait de Georges Emmanuel Clancier


La vie et l'Œuvre de georges-emmanuel clancier

1914
Naissance à Limoges le 3 mai. Famille limousine de paysans, d'artisans et d'ouvriers porcelainiers. Le père, officier d'infanterie pendant la guerre, devient, la paix revenue, agent commercial.