Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Georges Brassens

Le vent - Chanson


Chanson / Poémes d'Georges Brassens




Refrain



Si par hasard

Sur 1' pont des
Arts

Tu crois's le vent

Le vent fripon
Prudenc' prends garde à ton jupon,

Si par hasard

Sur 1' pont des
Arts

Tu crois's le vent

Le vent maraud
Prudenc' prends garde à ton chapeau !



I



Les jean-foutre et les gens probes
Médis'nt du vent furibond
Qui rebrouss' les bois
Détrouss' les toits
Retrouss' les robes.
Des jean-foutre et des gens probes
Le vent je vous en réponds



S'en soucie et c'est justice
Comm' de colin-tampon.



(Refrain)



II



Bien sûr si l'on ne se fonde

Que sur ce qui saute aux yeux
Le vent semble un' brut' raffolant de nuire à tout l' monde,

Mais une attention profonde

Prouv' que c'est chez les fâcheux
Qu'il préfèr' choisir les victim's de ses petits jeux.



(Refrain)










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Georges Brassens
(1921 - 1981)
 
  Georges Brassens - Portrait  
 
Portrait de Georges Brassens


Biographie

Jeune, Georges Brassens, fils de maçon, n'aime guère l'école hormis les cours de lettres qui lui apprennent l'amour de la poésie. En 1940, il vit à Paris et travaille comme tourneur au sein de l'usine Renault. Parallèlement, il commence à composer, mais le STO le condamne à partir pour Allemagne. De fait, ses camarades déportés constituent son premier public. Après la guerre, il devient anarchiste