Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Françoise Hàn

Notes en marge - Poéme


Poéme / Poémes d'Françoise Hàn





De l'ouvert on ne parle pas

Les peintres chinois devant l'ouvert tracent d'un pinceau léger une calligraphie

La nuit

parfois

dans l'absence de couleurs

(mais c'est une image grossière)

L'impossible n'est pas l'ouvert

ce qui reflue des rives de l'été quand la lumière vacille n'est pas l'ouvert



ce qui paraît au-delà

de la musique

de l'amour

des grands pavots silencieux

n'est pas l'ouvert

car dans la musique dans l'amour dans les fleurs circule toujours l'idée de la mort

l'éternité

n'est pas l'ouvert

Maintenant

s'il y avait un maintenant

sans passé

sans futur

non traversé

inaccompli

toujours en train de s'accomplir

maintenant serait-il aurait-il une ressemblance évoquerait-il de très loin très faiblement

cela













Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Françoise Hàn
(1928 - ?)
 
  Françoise Hàn - Portrait  
 
Portrait de Françoise Hàn