Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Francis Ponge

La dérive du sage - Poéme


Poéme / Poémes d'Francis Ponge





Parce qu'on est tout seul dans son île (seul avec l'ombre de son sage), acteur maniaque de signaux que personne ne remarque, — c'est toujours par : « Pitié t Voyez ma maladresse » qu'il faudrait s'essayer à se faire comprendre?

Non! (la dérive de mon sage est prête). Cest ma dernière provision d'orgueil que je flambe, — au heu de m'en nourrir quelques heures de plusl

Je mettrai le feu à mon île! Non seulement aux végétations! Je me chaufferai à blanc jusqu'au roc! Jusqu'à l'inhabitable! J'allumerai peut-être un soleil 1

« Le Verbe est Dieu! Je suis le Verbe! Il n'y a que le Verbe! »

(La dérive de l'ombre, dans la barque, est toujours prête, prête à ruer du bord.)













Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Francis Ponge
(1899 - 1988)
 
  Francis Ponge - Portrait  
 
Portrait de Francis Ponge