Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Évariste de Parny

Inscriptions - Poéme


Poéme / Poémes d'Évariste de Parny





Pour un oratoire placé dans un d'où l'on avait ôté la statue de la

Ici fut la vierge
Marie :
Toi, qu'une sainte rêverie
Dans ce bois propice égara.
Prends sa place, femme jolie ;
Le
Saint-Esprit s'y trompera.



L'image du grand
Dominique,
Brûleur de la gent hérétique.
Trop longtemps attrista ces lieux.

À ce terrible saint succède une onde pute.

C'est prévoyance ; il faut laisser à nos neveux
Des remèdes pour la brûlure.










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Évariste de Parny
(1753 - 1814)
 
  Évariste de Parny - Portrait  
 
Portrait de Évariste de Parny