Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Edouard Glissant

Tyrannie - Poéme


Poéme / Poémes d'Edouard Glissant





C'est cela, la nuit.
Un homme s'y épanche,
A défaut du corps de la bien-aimée,

Car la nuit mouillée
Lui rappelle une bouche.



Maintenant que vieillir se fait dans la misère
De cent peuples traqués,

Le sanglot, mon amour et les arbres l'hiver

Sur des maisons trop nues pour qu'on y trouve asile.



Toi partie les objets
N'avaient pas de constance



Et ce lieu se cherchait repos
Parmi les lieux,

Devenait mur de chair
Alentour, presque froid.

C'était midi devenu fou
Sous le remords.



Sur nous tombait à froid
La rosée des espaces,

De nous partait la voix
Pour l'ombre où rien ne reste.

Mais toi tu savais
T'approcher des choses.



Que de jours, que de jours
N'aurons-nous pas traités
Comme de nobles nuits

Dans des chambres perdues
Pour nos durs poursuivants.



Maintenant ton visage
Est marqué dans les pierres

Et je l'y chercherai

De l'ongle et de la paume.

Il me suivra par elles au soleil,
Ton regard.

Et si un jour elles saignent,
Elles saigneront ton sang.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Edouard Glissant
(1928 - 2011)
 
  Edouard Glissant - Portrait  
 
Portrait de Edouard Glissant


Biographie / Œuvres

Mort le 3 février 2011 à l’âge de 82 ans, Edouard Glissant était bien plus qu’un grand écrivain, auteur notamment de La Lézarde (Prix Renaudot 1958), Le Sel noir, L’Intention politique, La Case du commandeur, Pays rêvé, pays réel, Tout-monde… Il était surtout l’inventeur et théoricien, à la pensée parfois assez complexe, d’au autre monde qu’il appelait le Tout-monde, nourri des écrits et des lutte