Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Edouard Glissant

Créanciers - Poéme


Poéme / Poémes d'Edouard Glissant





MONSTRES

Il y a des monstres qui sont très bons,

Qui s'assoient contre vous les yeux clos de tendresse

Et sur votre poignet

Posent leur patte velue.

Un soir —

Où tout sera pourpre dans l'univers,

Où les roches reprendront leurs trajectoires de folles,

Ils se réveilleront.



FACE

Pays de rocaille, pays de broussaille — rocs
Agacés de sécheresse.

Terre

Comme une gorge irritée

Demandant du lait,

Femme sans mâle, colline

Comme une fourmilière ébouillantée,

Terre sans ventre, musique de cuivre :

Face

De juge.



Du bouton de la porte aux flots hargneux de l'océan,
Du métal de l'horloge aux juments des prairies,
Ils ont besoin.

Ils ne diront jamais de quoi,

Mais ils demandent

Avec l'amour mauvais des pauvres qu'on assiste.

Il ne suffira pas de les mouiller de larmes
Et de jurer qu'on est comme eux.

Il ne suffira pas

De se presser contre eux avec des lèvres bonnes

Et de sourire.

C'est davantage qu'ils veulent pour les mener à bien
Où la vengeance est superflue.



Des milliers d'yeux jaunes luisent dans la forêt.
Me réclament le sang.

Que je ferme un instant les yeux,

Ils s'abattront sur moi,

Ils me dissoudront dans l'humus

Où depuis toujours

Je sens mon odeur.













Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Edouard Glissant
(1928 - 2011)
 
  Edouard Glissant - Portrait  
 
Portrait de Edouard Glissant


Biographie / Œuvres

Mort le 3 février 2011 à l’âge de 82 ans, Edouard Glissant était bien plus qu’un grand écrivain, auteur notamment de La Lézarde (Prix Renaudot 1958), Le Sel noir, L’Intention politique, La Case du commandeur, Pays rêvé, pays réel, Tout-monde… Il était surtout l’inventeur et théoricien, à la pensée parfois assez complexe, d’au autre monde qu’il appelait le Tout-monde, nourri des écrits et des lutte