Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Claude Roy

Oestrigh - Poéme


Poéme / Poémes d'Claude Roy





Écoute maintenant écoute jusqu'au très plat des Flandres

les carillons rieurs et doux ricocher dans l'après-midi calme

Nous descendons en péniche le canal d'Oestrich

en compagnie des cloches long-courrières

dans l'odeur naïve de vase et de goudron

Nous ne disons plus rien Simplement c'est la demie

qui sonne au beffroi de Bruges simplement rien qu'un courlis que la brume et sa

petite haleine

le long du lent chaland qui redescend sur Gand et l'eau l'eau sage l'eau secrète l'eau qui vient d'aussi loin

que notre silence d'aussi loin que les cloches songeuses d'aussi loin que notre mort qui coule son eau noire et monte à nos genoux très régulièrement.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Claude Roy
(1915 - ?)
 
  Claude Roy - Portrait  
 
Portrait de Claude Roy