Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Claude Roy

Hommage a omar kayam - Poéme


Poéme / Poémes d'Claude Roy





Tout ce qui est — ainsi que vent s'enfuit et glisse. Ce qui n'est pas — de n'être pas fait mes délices.



Feignons de croire à l'être de ce qui n'est pas et de croire au néant du trop vrai ici-bas.

*



Nul, et même ivre, qui façonne un vase pur ne songe à le briser sitôt qu'il le modèle



O visages, ô regards, ô corps, tendres et purs quel ivrogne potier vous brise et vous martèle ?



J'ai cherché jadis dans Tailleurs du Ciel le Livre et la Loi, l'Enfer et le Ciel.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Claude Roy
(1915 - ?)
 
  Claude Roy - Portrait  
 
Portrait de Claude Roy