Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Christine de Pisan

Vous n'y pouez, la place est prise - Rondeaux


Rondeaux / Poémes d'Christine de Pisan





Vous n'y pouez, la place est prise,

Sire, vous perdez vostre peine:

De moy prier c'est chose vaine,

Car un bel et bon m'a acquise.



Et c'est droit qu'un seul me souffise,

Plus n'en vueil, folz est qui s'en peine;

Vous n'y pouez, la place est prise.



Toute m'amour ay en lui mise

Et l'ameray d'amour certaine,

Mais ne m'en tenez a villaine;

Car je vous di qu'en nulle guise

Vous n'y pouez, la place est prise.





(Variantes:

Toute m'amour ay ailleurs mise,

J'ayme un autre d'amour certaine



C'est raison qu'un seul me souffise,

Plus n'en vueil, folz est qui s'en paine)










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Christine de Pisan
(1364 - 1431)
 
  Christine de Pisan - Portrait  
 
Portrait de Christine de Pisan