Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Christine de Pisan

Trés doulz ami, or t'en souviegne - Ballade


Ballade / Poémes d'Christine de Pisan





Trés doulz ami, or t'en souviegne

Que au jour d'ui je te retien

Pour mon ami, et aussi mien

Vueil je que tout ton cuer deviegne;



Car c'est la guise, et bien l'entens,

Entre les amans ordennée,

Que le premier jour du printemps

On retiengne ami pour l'année.



A celle fin que l'amour tiegne

Un chappellet vert fait trés bien;

On doit donner chascun le sien,

Tant que l'autre année reviegne

Trés doulx ami, or t'en souviegne.



Si t'ay choisi et bien attens;

Car m'amour te sera donnée;

Grant peine as souffert, mais par temps

Te sera bien guerredonnée.



Afin que la guise maintiengne

Le jour
Saint
Valentin, or tien

Mon chappellet, mais ça le tien,

Je t'ameray, quoy qu'il aviegne,

Trés doulx ami, or t'en souviegne.









Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Christine de Pisan
(1364 - 1431)
 
  Christine de Pisan - Portrait  
 
Portrait de Christine de Pisan