Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Christine de Pisan

Sur le combat des sept chevaliers français et des sept - Ballade


Ballade / Poémes d'Christine de Pisan





Haultes dames, honnourez grandement

Et vous toutes damoiselles et femmes

Les sept vaillans qui ont fait tellement

Qu'a tousjours mais sera nom de leurs armes.

Nez quant les corps seront dessoubz les lames,

Remaindra loz de leur fait en memoire

En grant honneur au royaume de
France;

Si qu'a tousjours, en mainte belle hystoire,

Sera retrait de leur haulte vaillance.



Et, comme on sieult faire ancienement

Aux bons vaillans chevalereux et fermes,

Couronnez lez de lorier liement,

Car c'est li drois de
Vittoire et li termes.

Bien leur affiert le lorier et les palmes

De tout honneur, en signe de
Vittoire,

Quant ont occis et mené a oultrance

L'orgueil anglois, dont, com chose notoire,

Sera retrait de leur haulte vaillance.



Et tant s'i sont porté tuit vaillamment

Que l'en doit bien leurs noms mettre en beaulx termes,

Au bon seigneur du
Chastel grandement

Lui affiert loz, a
Bataille non blasmes,

Bien fu aisié
Barbasan en ses armes,

Champaigne aussi en doit avoir grant gloire

Et
Archambault,
Clignet de grant constance,

Keralouÿs, de ceulz, ce devons croire,

Sera retrait de leur haulte vaillance.



Princeces trés haultes, aiez memoire

Des bons vaillans qui, par longue souffrance,

Ont tant acquis qu'en maint lieux, chose est voire,

Sera retrait de leur haulte vaillance.









Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Christine de Pisan
(1364 - 1431)
 
  Christine de Pisan - Portrait  
 
Portrait de Christine de Pisan