Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Christine de Pisan

S'espoir n'estoit, qui me vient conforter - Rondeaux


Rondeaux / Poémes d'Christine de Pisan





S'espoir n'estoit, qui me vient conforter,

Et souvenir qui mes maulx fait tarir,

Les maulx que j'ay ne pourroie porter,

Dont ne me veult ma dame secourir.



Car desconfort me vouldroit aporter

Present de mort, et me feroit perir,

S'espoir n'estoit, qui me vient conforter.



Mais souvenir si me vient raporter

Joye et soulas, et espoir de garir,

Et que pitié luy fera enorter

Ma garison, si me faudroit morir

S'espoir n'estoit, qui me vient conforter.










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Christine de Pisan
(1364 - 1431)
 
  Christine de Pisan - Portrait  
 
Portrait de Christine de Pisan