Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Christine de Pisan

Se pris et los estoit a departir - Ballade


Ballade / Poémes d'Christine de Pisan





Se pris et los estoit a departir

Et a donner, selon mon jugement;

J'en sçay aucuns qui bien petitement

Y devraient a mon avis partir.



Et non obstant qu'ilz cuident bien avoir

Assez beauté, gentillece et proece,

Et que chascun cuide un prince valoir,

A leurs beaulx fais appert leur grant noblece.



Mais puis qu'on voit, qui qu'il soit, consentir

A villains fais et parler laidement,

Pas nobles n'est; ains deust on rudement

D'entre les bons si faitte gent sortir,

Se pris et los estoit a departir.



Ne en leurs dis il n'a nul mot de voir,

Grans vanteurs sont, n'il n'est si grant maistrece

Qu'ilz n'osent bien dire que leur vouloir

En ont tout fait, hé
Dieux! quel gentillece!



Comme il siet mal a noble homme a mentir

Et mesdire de femme! et vrayement

Telle gent sont drois villains purement,

Et devrait on leur renom amortir,

Se pris et los estoit a departir.










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Christine de Pisan
(1364 - 1431)
 
  Christine de Pisan - Portrait  
 
Portrait de Christine de Pisan