Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Christine de Pisan

Car de juno n'ay je nul reconfort - Ballade


Ballade / Poémes d'Christine de Pisan





Se de
Pallas me peüsse accointier

Joye et tout bien ne me fauldroit jamais;

Car par elle je seroie ou sentier

De reconfort, et de porter le fais

Que
Fortune a pour moy trop chargier fais;


Mais foible suis pour soustenir

Si grant faissel, s'elle ne vient tenir

De l'autre part, par son poissant effort

Pour moy aidier,
Dieu m'i doint avenir,

Car de
Juno n'ay je nul reconfort.



Pallas,
Juno,
Venus vouldrent plaidier

Devant
Paris jadis de leurs tors fais,

Dont chascune disoit qu'a son cuidier

Plus belle estoit, et plus estoit parfais

Ses grans pouoirs que de l'autre en tous fais;


Sus
Paris s'en vouldrent tenir,

Qui lors jugia que l'en devoit tenir

A plus belle
Venus et a plus fort,

Si dist: «Dame, vous vueil je detenir,

Car de
Juno n'ay je nul reconfort.»



Pour la pomme d'or lui vint puis aidier

Vers
Heleine
Venus, mors et deffais

En fu après; si n'ay d'elle mestier,

Mais de joye seroit mon cuer reffais,

Se la vaillant
Pallas, par qui meffais


Sont delaissié et retenir

Fait tous les biens, me daignoit retenir

Pour sa serve: plus ne devroie au fort

Ja desirer pour a grant bien venir,

Car de
Juno n'ay je nul reconfort.



Ces trois poissans deesses maintenir

Font le monde, non obstant leur descort;

Mais de
Pallas me doint
Dieux sovenir,

Car de
Juno n'ay je nul reconfort.









Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Christine de Pisan
(1364 - 1431)
 
  Christine de Pisan - Portrait  
 
Portrait de Christine de Pisan