Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Charles Perrault

Biographie, œuvres de Charles Perrault


Poésie / Poémes d'Charles Perrault





Naissance: 12 janvier 1628 à Paris
Décès: 16 mai 1703

Charles Perrault, est un homme de lettres français, resté célèbre pour ses Contes de ma mère l’Oye. Auteur de textes religieux, chef de file des Modernes dans la Querelle des Anciens et des Modernes, Charles Perrault fut l'un des grands auteurs du XVIIe siècle. L'essentiel de son travail consista en la collecte et la retranscription de contes issus de la tradition orale française. Il est l'un des formalisateurs du genre littéraire écrit du conte merveilleux.



Charles Perrault, né à Paris le 12 janvier 1628 dans une famille de bourgeois aisés, proches du jansénisme, fait des études de droit et devient, pendant dix ans, le commis de son frère, auquel la Famille a acheté une charge de receveur des Finances, à Paris. Avec ses autres frères, Claude (littérateur, naturaliste et architecte de la colonnade du Louvre, et de l'Observatoire) et Nicolas, il s'amuse à transcrire en français des auteurs latins. Colbert, qui l'a pris sous sa protection, le désigne pour former un cabinet des devises et médailles, berceau de ce qui deviendra l'Académie des inscriptions et belles-lettres, et le nomme premier commis de la surintendance des Bâtiments du roi. Il trace les plans de l'Académie de peinture et de sculpture. En 1671, ce « ministre de la Culture » d'avant l'heure qui distribue les pensions aux artistes, supervisant tout ce qui contribue à la gloire du Roi-Soleil, est admis à l'Académie française (dont il a modifié les règlements afin qu'elle soit mieux contrôlée par le pouvoir). L'année suivante, il épouse, à 44 ans, une jeune fille de 18 ans dont il aura quatre enfants en cinq ans ; elle meurt peu après la naissance du dernier et Charles Perrault doit élever seul sa progéniture, tout en soutenant son frère Pierre, tombé en disgrâce à la suite d'un scandale financier. Il n'en poursuit pas moins sa brillante carrière même si, en 1683, il perd sa charge : Colbert l'a attribuée à son propre fils. Bon courtisan, il publie en 1687 son poème Le Siècle de Louis le Grand où il exalte l'époque contemporaine aux dépens de l'Antiquité, et dont il développe l'idée dans son Parallèle des Anciens et des Modernes (1688), ouvrage qui a un grand retentissement et qui donne le signal de la querelle des Anciens et des Modernes.

Charles Perrault, qui a renoncé à la haute administration pour se consacrer aux travaux littéraires s'amuse, pour distraire son fils Pierre, un enfant difficile, à écrire des contes en s'inspirant de légendes du folklore. Il va jusqu'à les publier, mais sous un pseudonyme, car le genre littéraire est considéré peu sérieux par ses doctes collègues de l'Académie. Les Contes de ma mère l'Oye, en 1697, enchantent leurs premiers lecteurs (ce n'est qu'en 1724, après sa mort, que ces contes seront publiés sous le nom de leur auteur). Ils sont alors attribués à Pierre Perrault, le fils, qui, après avoir tué un voisin lors d'une rixe, s'engage dans l'armée royale et trouve la mort en 1700, au grand chagrin de son père, qui lui survit trois ans. Charles Perrault, qui a aussi laissé des Poésies et des Mémoires, meurt à Paris le 16 mai 1703.
Si son œuvre littéraire « sérieuse » est aujourd'hui oubliée, ses Contes, redécouverts au xixe siècle, ont depuis lors un succès mondial jamais démenti : le Chat botté, le Petit Chaperon rouge, Barbe-Bleue, Cendrillon, le Petit Poucet ou Peau d'Âne sont devenus des personnages universels de l'imaginaire enfantin (fréquemment exploités par le cinéma), et, pour les adultes, des chefs-d'œuvre de la langue classique.







Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Charles Perrault
(1628 - 1703)
 
  Charles Perrault - Portrait  
 
Portrait de Charles Perrault


Bibliographie