Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Charles d'Orléans

A sa dame - Poéme


Poéme / Poémes d'Charles d'Orléans





Jeune, gente, plaisant et débonnaire,
Par un prier, qui vault commandement,
Chargié m'avez d'une balade faire.
Si l'ay faicte de cueur joyeusement ;
Or la vueilliez recevoir doulcement.
Vous y verres, s'il vous plaist a la lire,
Le mal que j'ay, combien que vrayement
J'aymasse mieulx de bouche le vous dire.



Vostre douleur m'a sceu si bien atraire
Que tout vostre je suis entièrement,
Tresdesirant de vous servir et plaire.
Mais je seuffre maint doloreux tourment,
Quant à mon gré je ne vous voy souvent,
Et me desplaist quant me fault vous escrire
Car se faire ce povoit autrement,
J'aymasse mieulx de bouche le vous dire.



C'est par
Dangier, mon cruel adversaire,
Qui m'a tenu en ses mains longuement ;
En tous mes fais je le treuve contraire,
Et plus se rit quant plus me voit dolent.
Se vouloye raconter plainnement
En cest escript mon ennuieux martire,
Trop long seroit ; pour ce certainement
J'aymasse mieulx de bouche le vous dire.










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Charles d'Orléans
(1391 - 1465)
 
  Charles d'Orléans - Portrait  
 
Portrait de Charles d'Orléans