Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Charles Cros

Sonnet cabalistique - Poéme


Poéme / Poémes d'Charles Cros





Dans notre vie acre et fiévreuse
Ta splendeur étrange apparaît,
Phare altier sur la côte affreuse:
Et le voir est joie et regret.



Car notre âme que l'ennui creuse
Cèdp enivrée à ton attrait.
Et te voudrait la reine heureuse
D'un monde qui t'adorerait.



Mais tes yeux disent,
Sidonie,
Dans leur lumineuse ironie
Leur mélancolique fierté.



Qu'à ton front, d'où l'or fin rayonne.
Il suffit d'avoir la couronne
De l'idéale royauté.















Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Charles Cros
(1842 - 1888)
 
  Charles Cros - Portrait  
 
Portrait de Charles Cros


Biographie

Né à Frabrezan, dans l'Aude, en 1842, Charles Cros reçoit une éducation soignée de la part de son père, lui-même issu d'une famille de professeurs. Dès son adolescence, il étudie le sanscrit, l'hébreu, mais aussi la musique et les mathématiques. Cros eut d'ailleurs une très riche carrière d'inventeur : avant même Edison, il imagina le principe du phonographe et il fut le premier à créer des épreuv