Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Charles Cros

Plainte - Poéme


Poéme / Poémes d'Charles Cros





Vrai sauvage égaré dans la ville de pierre,

A la clarté du gaz je végète et je meurs.

Mais vous vous y plaisez, et vos regards charmeurs

M'attirent à la mort, parisienne fière.



Je rêve de passer ma vie en quelque coin
Sous les bois verts ou sur les monts aromatiques.
En
Orient, ou bien près du pôle, très loin, '
Loin des journaux, de la cohue et des boutiques.



Mais vous aimez la foule et les éclats de voix.
Le bal de l'Opéra, le gaz et la réclame.
Moi, j'oublie, à vous voir, les rochers et les bois.
Je me tue à vouloir me civiliser l'âme.



Je vous ennuie à vous le dire si souvent :

Je mourrai, papillon brûlé, si cela dure...



Vous feriez bien pourtant, vos cheveux noirs au vent.

En clair peignoir ruche, sur un fond de verdure!











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Charles Cros
(1842 - 1888)
 
  Charles Cros - Portrait  
 
Portrait de Charles Cros


Biographie

Né à Frabrezan, dans l'Aude, en 1842, Charles Cros reçoit une éducation soignée de la part de son père, lui-même issu d'une famille de professeurs. Dès son adolescence, il étudie le sanscrit, l'hébreu, mais aussi la musique et les mathématiques. Cros eut d'ailleurs une très riche carrière d'inventeur : avant même Edison, il imagina le principe du phonographe et il fut le premier à créer des épreuv