Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Charles Cros

Avenir - Sonnet


Sonnet / Poémes d'Charles Cros





Les coquelicots noirs et les bleuets fanés
Dans le foin capiteux qui réjouit l'étable,
La lettre jaunie où mon aïeul respectable
A mon aïeule fit des serments surannés,



La tabatière où mon grand-oncle a mis le nez,
Le trictrac incrusté sur la petite table
Me ravissent.
Ainsi dans un temps supputable
Mes vers vous raviront, vous qui n'êtes pas nés.



Or, je suis très vivant.
Le vent qui vient m'envoie

Une odeur d'aubépine en.fleur et de lilas,

Le bruit de mes baisers couvre le bruit des glas.



O lecteurs à venir, qui vivez dans la joie
Des seize ans, des lilas et des première baisers,
Vos amours font jouir mes os décomposés.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Charles Cros
(1842 - 1888)
 
  Charles Cros - Portrait  
 
Portrait de Charles Cros


Biographie

Né à Frabrezan, dans l'Aude, en 1842, Charles Cros reçoit une éducation soignée de la part de son père, lui-même issu d'une famille de professeurs. Dès son adolescence, il étudie le sanscrit, l'hébreu, mais aussi la musique et les mathématiques. Cros eut d'ailleurs une très riche carrière d'inventeur : avant même Edison, il imagina le principe du phonographe et il fut le premier à créer des épreuv