Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

André Velter

Cinquième horizon - Poéme


Poéme / Poémes d'André Velter





La vie est plus vaste que les livres

et l'inconnu plus vaste

que la poussière des temps.

L'infini, l'impossible, l'éternité

avec qui voulez-vous lutter?

La belle bleue, la belle noire ou la blanche?

Où inscrire le refus qui sera votre nom?

Sur quelle stèle, quel écho,

quel portique, quel folio?

La chair n'est pas triste mon âme

même si tu t'inventes un nouvel horizon.



On peut recevoir la grâce de l'invisible

sans dieu ni foi ni loi

sans autre tentation

que de lâcher la proie pour l'autre.

J'ai voyagé comme jamais

avant tous les voyages

dans le dos d'un
Hongrois

qui servait au lycée d'écran à mes lectures.

O nébuleuses de
Lébédev,

arpentages des ombres du
Château,

éphémère royauté de
Dravot



sur le pays des
Kafirs avant qu'une marée de sang



ne le soumette à la
Lumière!

Je me suis accordé plus de passions fatales

qu'il n'y a de mots chez
Goethe

Dante,
Shakespeare et
Hugo,

plus d'insomnies, plus d'abîmes, plus de feux

qu'il ne se compte de poils aux barbes des prophètes

et plus d'imparables conquêtes

que dans les yeux brûlés d'Alexandre

ou les courses boiteuses du boiteux
Tamerlan.



Je dis
Valmont,
Fabrice,
Nastassia
Philippovna

Meursault,
Balsamo,
Joseph
K.

Plume,
Alvaro de
Campos,
René
Leys,

je dis la meute des
Rougon, le cri

de
Siang-tse dans le
Pékin des années trente,

les chemins de sable de
Lawrence,
Thesiger et
Xingte,

le
Mont
Analogue, les
Tambours de la pluie,

je dis
Tynianov,
Henry
Miller,
Istrati

tout
Villon, tout
Rimbaud et la strophe dernière

de la
Maison du berger, car je dis et dirai

ton amour taciturne et toujours menacé...
Oui



la cinquième saison échappe au temps

comme le cinquiene horizon s'affranchit de l'espace.

Il est dans le monde du secret qui n'est

pas si loin de ce monde,

mais à l'envers de ses lois,

au débours de son épargne,

à la débâcle de ses interdits.

Il est la part obscure

aimantée et que j'aime —

soleil noir qui me donne

le savoir en jachère et le songe éclatant.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



André Velter
(1945 - ?)
 
  André Velter - Portrait  
 
Portrait de André Velter


Bibliographie

André Velter est un grand poète français. Directeur de la collection Poésie/Gallimard, ses chroniques littéraires dans Le Monde s'attachent surtout à l'Orient. Toute son œuvre poétique est vouée au souffle, à la révolte, à l'amour sauvage, à la jubilation physique et mentale. Résolument attaché à la voix haute , il tente d'inventer une oralité nouvelle, créant régulièrement avec comédiens et musi