Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

André Breton

Vers l'arc-en-ciel - Constellation


Constellation / Poémes d'André Breton





« 22, 23, 24... »
D'un froment plus fondant que la neige la rose monstre du saut à la corde s'évase dans la ehère cour grise quitte enfin de ses fenêtres piail-lantes.
D'entre les volutes de la fleur sableuse s'élance un cœur d'enfant toujours plus haut jusqu'à se détacher en diabolo vers le fuchsia de la mansarde. « 38, 39, 40... »



Le leurre passe avec la muleta du sang qui bout et. dans l'éblouissant, la manche de vers luisants seule fuse de la garde insensible à force de prestesse.
Tandis que, du chaudron immémorial d'où sa chevelure se soulève par saccades à flots d'ailes de corbeau, s'exhale le haut fumet des esquives et des feintes,
Concha épelle jusques et y compris le mot défaillir l'alphabet de l'amour.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



André Breton
(1896 - 1966)
 
  André Breton - Portrait  
 
Portrait de André Breton


La vie et l'œuvre d'andré breton

André Breton est né le 18 février 1896, à Tinchebray (Orne). En 1913, alors qu'il suit les cours du P.C.B. à Paris, il rencontre Paul Valéry, qui restera pour lui l'auteur de Monsieur Teste. Affecté en 1916 au service de santé à Nantes, il y trouve un étrange patient, Jacques Vaché, dont l'humour et le détachement singuliers le fascinent, comme à la même époque le fascinent la poésie de Rimbaud (e

Essais, études et témoignages