Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Amina Saïd

Porte marine midi païen - Poéme


Poéme / Poémes d'Amina Saïd





nos pas sur les dalles blanches de la ville aux fontaines taries

au loin le
Vésuve apaisé imprime un silence d'azur sur la toile ignée du jour

la mort n'est pas la mort si elle ne se découvre un visage

dans sa pose éternelle là où le vide de sa forme fut mis au jour un corps pétrifié se cabre

à ce vide œuvra le temps

de ce vide les vivants firent une forme pleine statue dérisoire et cruelle

et la mort

se découvrant un visage

est la mort











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Amina Saïd
(1953 - ?)
 
  Amina Saïd - Portrait  
 
Portrait de Amina Saïd