Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Alain Jouffroy

Midi - Poéme


Poéme / Poémes d'Alain Jouffroy





De l'oeil marin sorti du mâchefer des marches

Du métro, le plissement instantané de paupières

Fait battre le sang lourd d'un conducteur

D'autobus.
Bloquée dans le bataillon de chalutiers

De l'Opéra, une femme glisse entre ciel et terre,

Voilette épinglée à l'œil comme un filet à papillons.

La ruée vers les tables, vers les chaises, renverse

Les barricades aveuglantes des trottoirs.
Surchauffée,

Une tourmente au ralenti empâte les jupes,

Suspend un instant les talons à l'ombre du ruisseau

Du
Rond-Point sur le frisson de glace à main

D'un éclat.
Sur les toitures intactes, oubliées,

Les couvreurs demi-dieux soufflent sur leurs ongles

La poussière amicale des usines et des gares.

La bouche boudeuse d'une danseuse fait danser des olives

Entre ses dents.
Et, mante, église muette et lente,

La putain grignote les hosties de ses trois soucoupes.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Alain Jouffroy
(1928 - ?)
 
  Alain Jouffroy - Portrait  
 
Portrait de Alain Jouffroy


Bibliographie