Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Alain Jouffroy

La schlague - Poéme


Poéme / Poémes d'Alain Jouffroy





à la lisière, sur le bord du
Z

là où il y a des canards minces comme des ardoises

là où l'heure ment aux libellules

le remords du crépuscule se vautre dans la boue

un chien, un chien, un chien

à chaque barrière aboie à la vie

crache la colère du jour sur les talons du voleur de feu

mais la schlague à la main, c'est l'espoir odieusement nié !

je veux m'ouvrir les mains nues à ce village

me laisser couler à pic dans le puits

heureux

soulever ce couvercle de zinc éternel

sortir de la souricière française

et foncer, foncer à toute équinoxe

en rase-mottes massacrer la distance et le temps

au-delà de ces barricades d'allumettes

je veux planter la flèche dans la gorge

et passer sans un mot

avec
Armes et
Langage au pays stupéfait de la paresse



au-delà des poèmes sans conclusion je veux explorer le remous

mais la mort dans la fourrure d'un regard — enfoui comme un roseau dans la vase — je mime, stratège, la maligne paix











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Alain Jouffroy
(1928 - ?)
 
  Alain Jouffroy - Portrait  
 
Portrait de Alain Jouffroy


Bibliographie