Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Alain Jouffroy

Calamité - Poéme


Poéme / Poémes d'Alain Jouffroy





Calquée sur l'être du nuage elle vire de bord
Elle détonne dans l'époque — elle écope
Elle pointe ses cils — pins
Retroussée sa jupe attise le rouage des gouapes
Sa main trie le vent du volet dans la violence

Quand elle rit — rare et dételée cannibale —

À la troisième
Turquie elle renonce à toi

Corps mobile du délit

Elle a plus d'un loup dans son trac

Cachée ou rêvée — sa poitrine reine ravit

Très aimée — très calmée — très traînée au bout de la

veine
Elle éclate
O larmes chassées dans les bois comme des hyènes

Vacante — elle décante son cul dans la clairière

Huée dans les nuées

Arrachée — elle blesse l'être à sa base

Ouatée — elle vole le corps astral des clameurs


C'est ma
Rebelle











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Alain Jouffroy
(1928 - ?)
 
  Alain Jouffroy - Portrait  
 
Portrait de Alain Jouffroy


Bibliographie