Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Achille Chavêe

Vivre - Poéme


Poéme / Poémes d'Achille Chavêe





Forcément on avance j'avance

drôle ou pas drôle c'est la vie

le mégot de la vie précieuse

à brûler avarement ses lèvres

de sale vie précieuse comme un sein

comme du vin dans un sein

comme une tirade de nain

éternel attouchement de plaies

sur le corps de la bien-aimée

Forcément on avance j'avance

avec ou sans regrets

avec ou sans étoiles

avec ou sans coups de chapeaux

pour crier malgré tout présence

quand le feu se brûle les ongles

quand la nuit s'ouvre pour être nuit

quand le temps crache ses poumons

dans des colères de forçat

quand il faut enfin que l'on arrive à temps

pour témoigner contre les dieux

contre la loi contre les grands

contre soi-même

contre la mendiante nature humaine

qu'il faut pourtant aimer comme le mal

en dialecticien du devenir













Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Achille Chavêe
(1906 - 1969)
 
  Achille Chavêe - Portrait  
 
Portrait de Achille Chavêe