Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Achille Chavêe

Veilleurs d'aurore - Poéme


Poéme / Poémes d'Achille Chavêe





Notre ville est l'enfant de tant d'usines de souffrances que nous devons lui pardonner les faux pas les pas perdus les pas à pas alors que tout est piétiné dans la boue de l'encerclement à perdre haleine

Courir vers quel banlieusard îlot courir vers quel chant des oiseaux guinguette au nom de naturisme

à cracher sur les fleurs



Ni solution ni dilemme

à proximité du silence

Dorment les partenaires de l'oubli dorment les morts depuis longtemps trahis

Seule veille l'équipe aux réflexes impardonnables











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Achille Chavêe
(1906 - 1969)
 
  Achille Chavêe - Portrait  
 
Portrait de Achille Chavêe