Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Achille Chavêe

Schemes sadiques (1947) - Poéme


Poéme / Poémes d'Achille Chavêe





Chaque rue aboutit dans une femme

qui ressemble à l'aventure

dont le visage se dérobe

sous un masque de velours noir



Chaque rue aboutit dans une

femme qui s'élabore dans nos rêves

et se nourrit de notre sang et s'enivre

de notre angoisse



aboutit dans une femme nue

fatale inconnue attirante

comme un panorama secret

aux frondaisons de lanternes sanglantes



Il neige

et dans le cœur ouvert

les seules traces d'une bête des bois



Vie aux yeux encore avides

sous le drapeau de mes paupières

je ne sais plus où brûle le désir

je n'attends plus que la nuit nue

femme

ou fruit

ou lumière de sang













Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Achille Chavêe
(1906 - 1969)
 
  Achille Chavêe - Portrait  
 
Portrait de Achille Chavêe