Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Achille Chavêe

Mon absolu - Poéme


Poéme / Poémes d'Achille Chavêe





à
Jacques
Manon



Et voilà que je crois être u

ne rose des vents et que je suis le

vent et que je suis la rose et

que je suis l'espace



Voilà que je suis aussi ouvert qu'une plaie

qui porte en elle

toutes les infections d'amour

toutes les décoctions d'absence

Mais tuez-moi donc

Redoutez de me voir en liberté

puisque je suis la liberté

aux cartouches de silence noir

puisque je suis un pavé de cette barricade

qui pleure un blasphème de neige



17 décembre 1961













Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Achille Chavêe
(1906 - 1969)
 
  Achille Chavêe - Portrait  
 
Portrait de Achille Chavêe