Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Abdellatif Laâbi

Printemps permanent - Poéme


Poéme / Poémes d'Abdellatif Laâbi





Il nous est arrivé

de parler avec amusement

des cheveux blancs que tu t'es trouvés

de mes tempes qui grisonnent

du cap de la trentaine

que nous avons dépassé

sans nous en rendre compte

et de réfléchir au courant du temps

qui clapote et s'étire à nos pieds

et que nous survolons

maîtrisons

de notre vigilance

au lieu qu'il nous submerge



Je te le disais

et le dis toujours

le temps n'érode

que notre écorce la plus superficielle

Son flot n'emporte

que les résidus de nos vieilles tares

et son onde

abreuvera toujours

les racines de notre printemps permanent










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Abdellatif Laâbi
(1942 - ?)
 
  Abdellatif Laâbi - Portrait  
 
Portrait de Abdellatif Laâbi