Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Abdellatif Laâbi

Biographie, œuvres de Abdellatif Laâbi


Poésie / Poémes d'Abdellatif Laâbi





Naissance: 1942 Fès ( Maroc)
Décès: ...

Distinctions:
Prix Goncourt de la Poésie (2009) Grand Prix de la
Francophonie (2011)

Bio-bibliographie succincte

Abdellatif Laâbi est né en 1942, à Fès.

En 1966, il fonde la revue Souffles avec Mohammed Khaïr-Eddinc et Mostefa Nissa-boury.


La revue est interdite en 1972 et Laâbi est condamné à dix ans de prison. Grâce à une campagne internationale il est libéré en 1980. Il s'installe en France en 1985. Parmi ses recueils de poèmes : Le soleil se meurt (1992), L'étreinte du monde (1993).
Le spleen de Casablanca (1996), Fragments d'une genèse oubliée (1998), Poèmes périssables (2000). On lui doit aussi des romans et des récits (Le chemin des ordalies, 1982, Les rides du lion, 1989), des pièces de théâtre et des traductions de poètes arabes, de Mahmoud Darwich à Abdallah Zrika.

Son opposition intellectuelle au régime lui vaut d’être emprisonné pendant huit ans. Libéré en 1980, il s’exile en France en 1985. Depuis, il vit (le Maroc au cœur) en banlieue parisienne. Son vécu est la source première d’une œuvre plurielle (poésie, roman, théâtre, essai) sise au confluent des cultures, ancrée dans un humanisme de combat, pétrie d’humour et de tendresse. Il a obtenu le prix Goncourt de la poésie en 2009, et le Grand Prix de la francophonie de l’Académie française en 2011. Parmi ses œuvres, publiées en majeure partie aux Editions de la Différence : L’œil et la nuit (2003), Le chemin des ordalies (2003), Chroniques de la citadelle d’exil (2005), Les rides du lion (2007), Le livre imprévu (2010) ; Le soleil se meurt (1992), L’étreinte du monde (1993), Le spleen de Casablanca (1996), Les fruits du corps (2003), Tribulations d’un rêveur attitré (2008), Œuvre poétique I et II (2006 ; 2010). Par ailleurs, les éditions Gallimard ont publié son roman Le fond de la jarre (2002 ; collection Folio 2010).

Écrivain de langue française, son écriture recèle une grande humanité toujours soucieuse du combat à mener pour plus de justice et plus de liberté. « La poésie n'est pas prête à rendre les armes. ». Passeur de poésie, il œuvre sans relâche dans ses rencontres comme dans son travail d'écrivain pour un véritable dialogue, un réel partage, afin qu'existe la paix entre les différentes cultures. Son œuvre est traduite en de nombreuses langues. Il a écrit : « La poésie est tout ce qui reste à l'homme pour proclamer sa dignité, ne pas sombrer dans le nombre, pour que son souffle reste à jamais imprimé et attesté dans le cri. »

En 2011, il reçoit le Grand Prix de la Francophonie de l'Académie française.

Poésie:
Le Règne de barbarie. Seuil, Paris, 1980 (épuisé).
Histoire des sept crucifiés de l'espoir. La Table rase, Paris, 1980.
Sous le bâillon le poème. L'Harmattan, Paris, 1981.
Discours sur la colline arabe. L'Harmattan, Paris, 1985.
L'Écorché vif. L'Harmattan, Paris, 1986.
Tous les déchirements. Messidor, Paris, 1990 (épuisé).
Le soleil se meurt. La Différence, Paris, 1992.
L'Étreinte du monde. © La Différence et © Abdellatif Laâbi, Paris, 1993 (2ème éd. 2001).
Le Spleen de Casablanca. La Différence, Paris, 1996 (2ème éd. 1997).
Poèmes périssables, La Différence, coll. Clepsydre, Paris, 2000 (épuisé).
L'automne promet, La Différence, coll. Clepsydre, Paris, 2003.
Les Fruits du corps, La Différence, coll. Clepsydre, Paris, 2003.
Écris la vie, La Différence, coll. Clepsydre, Paris, 2005 (Prix Alain Bosquet 2006).
Mon cher double, La Différence, coll. Clepsydre, Paris, 2007.
Tribulations d'un rêveur attitré, coll. La Clepsydre, La Différence, Paris, 2008.
Zone de turbulences, coll. La Clepsydre, La Différence, Paris, 2012.

Romans
L'Œil et la Nuit, Casablanca, Atlantes, 1969 ; SMER, Rabat, 1982; La Différence, coll. Minos, Paris, 2003.
Le Chemin des ordalies. Denoël, Paris, 1982; La Différence, coll. Minos, Paris, 2003.
Les Rides du lion. Messidor, Paris, 1989 (épuisé); La Différence, coll. Minos, Paris, 2007.
Le Livre imprévu, récit. La Différence, coll. Littérature, Paris, 2010.

Théâtre:
Le Baptême chacaliste, L'Harmattan, Paris, 1987.
Exercices de tolérance, La Différence, Paris, 1993.
Le Juge de l'ombre, La Différence, Paris, 1994.
Rimbaud et Shéhérazade, La Différence, Paris, 2000.

« Je me sens sur cette charnière de l'être entre vie et mort (j'ai 56 ans), entre un soleil qui se meurt et un autre dont le lever est confisqué, entre deux planètes, deux humanités qui se tournent le dos, deux langues qui se parlent tellement dans ma bouche qu'elles me font bégayer, entre folie d'espoir et retour de bâton du désespoir. Que d’entre ! Mais tout cela donne un être vivant, pas plus. Le fait d'être sur une charnière me rend attirantes toutes les autres et me met sur leur chemin. Car, de par le monde, il n'y a pas que l'Orient et l'Occident. Tant de continents humains manquent à notre plénitude. » (Abdellatif Laâbi in Un Continent humain, 1997).








Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Abdellatif Laâbi
(1942 - ?)
 
  Abdellatif Laâbi - Portrait  
 
Portrait de Abdellatif Laâbi